« Nous devons ouvrir les portes et veiller à ce qu’elles restent ouvertes, pour que d’autres puissent les franchir. »

Rosemary Brown, première femme noire du Canada à
l’Assemblée législative de Colombie-Britannique.

Notre vision

Une ville sûre et équitable où les personnes et les communautés sont autonomes, mobilisées et dynamiques.

Notre mission

L’IVTF travaille avec des organisations communautaires et des femmes d’horizons divers pour développer leurs connaissances, leurs compétences et leur élan dans le but de plaider collectivement pour la justice économique, politique et sociale.

L’IVTF travaille avec des décisionnaires et des organisations partenaires pour appuyer les pratiques et les politiques publiques qui font d’Ottawa une ville plus inclusive et solidaire.

Notre travail et nos priorités sont guidés par la communauté et sont pour la communauté. Nous écoutons les voix de la communauté, plaçons leur vérité et leur sagesse au centre de notre travail et veillons à ce que ces voix soient entendues là où les politiques publiques sont décidées. Tout le monde a un rôle à jouer à l’IVTF et les membres ont plein d’occasions d’acquérir de l’assurance et des compétences et de participer de façon productive.

Nous travaillons en partenariat pour faire changer les choses. Nous apprenons, facilitons et concevons ensemble en insistant sur la participation collective. Cela signifie que la réussite individuelle et collective tient à cœur aux membres, aux facilitatrices et au personnel. Chaque personne a quelque chose à apprendre et quelque chose à offrir.

Nous accueillons à bras ouverts toutes les identités et les expériences vécues et nous nous efforçons de créer un avenir véritablement inclusif pour toutes et tous en tentant de supprimer les inégalités systémiques. Nous approchons notre travail avec une perspective délibérément anti-oppression et intersectionnelle et créons des milieux de travail et d’apprentissage inclusifs. Nous plaçons au centre de notre travail les voix des personnes qui vivent la marginalisation et considérons les expériences vécues comme une vérité et une expertise précieuses.

Nous approchons notre travail et nos relations avec compassion, respect et ouverture aux autres. Notre expérience, nos identités, nos perspectives et notre travail sont ancrés dans l’éthique féministe de la compassion. Nous offrons des milieux conviviaux et chaleureux où nous pouvons nous soutenir mutuellement et tisser des amitiés qui durent.

Les choses doivent changer à tous les niveaux : individus, groupes, communautés, institutions et systèmes. Dans le cadre de notre travail pour le changement au niveau systémique, nous réfléchissons constamment sur nous-mêmes pour favoriser notre propre épanouissement.

CAWI media interview

Le féminisme intersectionnel pour guide

Le féminisme intersectionnel décrit les façons dont les diverses identités qui se recoupent (le genre, la langue, la classe sociale, la capacité, et l’orientation sexuelle, par exemple) déterminent l’expérience des gens en matière d’oppression, de pouvoir et de discrimination.

Notre nom vous intrigue? L’Initiative : une ville pour toutes les femmes (IVTF) était au départ centrée sur les femmes. Mais notre féminisme intersectionnel nous motive pour rendre Ottawa plus agréable à vivre pour tout le monde. Cela signifie que nous aidons des gens aux intersections des diverses formes d’oppression. Nous nous préoccupons donc des femmes, des filles et des personnes non binaires ou non conformes dans le genre.

Notre travail est intersectionnel de nombreuses façons. Notre plaidoyer au sujet du Plan officiel de la Ville en 2022 a conduit à des modifications du langage utilisé, ce qui aboutira à des politiques plus équitables. Nous avons aussi créé une Trousse de reprise féministe intersectionnelle pour les municipalités.

Nous voulons que le féminisme intersectionnel gouverne ce que nous faisons et aussi la façon dont nous travaillons. Notre équipe s’est engagée à façonner nos systèmes et structures internes autour de nos valeurs – l’intersectionnalité, le décolonialisme, la lutte contre le racisme et l’oppression et l’inclusion de la communauté.

Comment est née l’IVTF

L’IVTF a été fondée en 2004. Notre but? Étudier les meilleures pratiques pour nous assurer que les décisionnaires de la Ville tiennent systématiquement compte des préoccupations des femmes dans leur diversité. Les résultats de nos recherches? Nous avons constaté quelques bonnes pratiques mais avons conclu que la Ville d’Ottawa n’avait pas le type d’information qu’il fallait pour systématiquement tenir compte du genre et de la diversité chez les femmes. Nous évoquons les premiers mois de notre organisation ci-dessous.

Février 2004
L’IVTF a mené une enquête auprès d’organisations de femmes, Taking Women Into Account. Nous avons découvert que la majorité des femmes de ces organisations ne comprenaient pas comment fonctionne l’administration municipale et pensaient avoir très peu d’influence sur elle. Elles doutaient que les décisionnaires comprennent leurs préoccupations car il n’y avait pas de femmes de leurs communautés dans leurs rangs. Nous avons donc organisé la première formation de l’IVTF sur la participation citoyenne pour les femmes d’horizons divers.

Juin 2004
Le conseil municipal a adopté une motion pour reconnaître formellement l’IVTF comme partenariat entre la Ville et la communauté. Nous avons été chargées de trouver les meilleures pratiques d’autres villes pour inclure les femmes d’horizon divers dans la planification et la prise de décisions.

Mai 2005
Nous avons présenté nos conclusions au Comité de la santé, des loisirs et des services sociaux. Le Conseil municipal a recommandé que les Services communautaires et de protection travaillent avec nous pour mettre en œuvre des pratiques et des stratégies visant à renforcer l’égalité entre les sexes.